kherrata

Kerrata fut fondé par trois déportés politiques après les journées sanglantes de juin 1848 en métropole Girard, Roynel et Lyonel qui avaient fait v?u de célibat.
-----Ils reposent tous trois à l'entrée du cimetière dans un même tombeau.
-----La piste venant de Sétif n'allait pas plus loin.
-----Le percement de la route des gorges fut réalisé de 1863 à 1870. Une plaque commémore ces travaux à l'entrée des gorges en venant de Bougie. Les premiers soldats qui franchirent les gorges par l'Oued Agrioun étaient des Tirailleurs aux ordres du commandant Demaison.
-----Longues de 7 km entre des parois rocheuses d'un millier de mètres de hauteur, les gorges voyaient chaque dimanche des centaines de Sétifiens- retour du week-end à la mer- faire étape à la cascade dite " An Sar Azegra " en kabyle "Source fraîche bleue" Kerrata se situant en Petite Kabylie.
-----Après avoir "monté"le premier moulin à grains de la région entraîné par les eaux de l'Oued Agrioun, les fondareurs du village créèrent les fermes de "Mérouah"(l'éventail) et "Bouramtane" (élevage, céréales, vignes).
De nouveaux arrivants peuplèrent le village, construisirent leurs demeures ainsi que les hôtels de Kherata et du Chabet El Akra, la gendarmerie et d'autres bâtiments administratifs.
-----Le premier médecin fut le docteur Valton. Un pic de la Chaîne des Babors porte son nom à la suite d'une banale mésaventure. En effet, grand amateur d'escalade, notre médecin fut un jour surpris par l'obscurité au sommet d'un pic. Il dut y passer la nuit.
Par la suite les habitants du village n'hésitèrent pas à baptiser ce pic du nom de ce brave toubib.

Retour Vidéo suivante

Kherrata

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×