3 DECEMBRE JOURNEE HANDICAPES

 

Lettre aux hommes valides

 

Le handicap physique ou mental est une cause d'inégalité dans la mesure où il limite la liberté de mouvement et d'action. C'est pourquoi, depuis quelques décennies, les États cherchent à garantir aux personnes handicapées la même dignité qu'au reste de la population en favorisant leur insertion dans la société par l’école ou le travail.

 

Cette journée mondiale des handicapés est donc de bon augure, mais elle ne doit pas se limiter au 3 décembre seulement ; elle devrait s’étendre sur toute l’année.

 

Et dans l’année, il y a 365 fois... « 3 décembre ».

Faisons donc de chaque jour une occasion pour fêter cette journée importante.

 

Grâce à des organisations comme l’Association DEFI d’AOKAS, notre société a fini par comprendre, reconnaître et admettre que cette frange de la population est constituée de

 

Citoyens à part entière, et non de citoyens entièrement à part.

 

 

De plus, il ne faut pas oublier que chez la personne valide comme chez le handicapé,

 

Le cœur occupe la même place et bat au même rythme.

 

 

Il suffit de regarder un aveugle pour l’aider à voir

Il suffit d’écouter un sourd pour l’aider à entendre

Il suffit de s’avancer vers un paralytique pour l’aider à marcher

 

 

Aidons notre prochain un jour

Pour qu’il aide un autre un jour prochain

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. Abdelaziz DJABALI 07/04/2013

Selon L O.M.S. La SANTE EST LE BIEN ETRE PHYSIQUE MENTAL ET SOCIAL ET NE CONSISTE PAS EN L ABSENCE DE MALADIES OU D INFIRMITES.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site