Azoulophobie ?

 

AZOULOPHOBIE ?

 

 

Tamazight à l’école.  Cette langue plusieurs fois millénaire, patrimoine indéniable du pays, aurait dû, tout naturellement, déjà trouver une place légitime dans nos institutions scolaires.

On ne peut occulter indéfiniment l’Histoire avec des histoires !

 

Frères et sœurs, les Algériens le sont jusqu’au bout des... oncles ! Pour illustrer cette vérité, voici deux exemples :

 

1- Chez les Algériens arabophones, on trouve des prénoms à sonorité berbère comme Azouaou ou Zouaoui ; chez les Algériens berbérophones, le prénom Arab est répandu.

 

2- Le peuple algérien est, au monde, peut-être le seul dont les habitants, même sans se connaître, s’interpellent par les formules fraternelles : « Agma, Oultma, Dada, Aammi, Khali, Khouya, Khti, Cousin... »

 

Alors, trêve de... sorts nets !

 

Être ou ne pas être... là n’est pas la question !

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×