CONDUIRE BIEN ET BIEN SE CONDUIRE

 

VA DOUCEMENT, JE SUIS PRESSÉ !

 

Lisez et méditez :

 

Un automobiliste a parcouru à deux reprises un itinéraire de 100 km, la première fois à une vitesse de 120 km/heure, la seconde fois à 80 km/heure.

 

Quelle ne fut sa surprise en constatant que les temps mis dans les deux cas étaient quasiment égaux !

 

Mais comment cela se peut-il ?

 

Hé bien, à 120 km/heure, l'automobiliste était obligé de ralentir, et parfois même de rétrograder les vitesses, pour amorcer sans danger les virages. Ce qui lui a fait perdre un grand nombre de secondes à chacune de ces manœuvres, totalisant ainsi plusieurs minutes.

Or, cette précaution étant inutile à 80 km/heure, il n'a perdu aucune seconde.

 

A quoi bon donc rouler vite, appuyer sur le champignon, quand, au bout du compte, on ne gagne rien, et qu'on risque plutôt de perdre beaucoup ?

Qui va doucement, va sûrement, et va loin.

Pour cela, il faut absolument éviter de freiner avec l'accélérateur et d'accélérer avec le frein ?

Il faut rouler tout simplement, et ne pas chercher à... voler bas.

Adhérer À La Chaussée, C'est Assurément Adhérer À La Prudence !

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site