FEUX TRI... COLERES

 

QUAND AU FEU VERT ON VOIT ROUGE…

 

Question à un dinar ancien : A quoi servent les feux tricolores quand ils ne fonctionnent pas ?

 

 Réponse : Ils ne servent pas à la décoration. Pire, ils enlaidissent encore plus les rues avec leurs lampes cassées et leurs silhouettes froides et disgracieuses.

 

Un appareil, un instrument, un dispositif, une machine, sont utiles quand ils sont opérationnels. En cas de panne ou de défaillance, on doit les réparer ou les remplacer illico. Il y va de la sécurité des automobilistes, de la régulation de la circulation, de l’organisation générale et du respect du citoyen.

 

 

 

Or, à voir les négligences en ce domaine on se demande si ceux qui sont chargés de la gestion de la ville, visitent de temps en temps leur cité et sont à l’écoute des doléances de leurs administrés ?

 

Outre méditerranée, à une question d’une journaliste voulant savoir s’il connaissait réellement la façon de vivre de ses concitoyens, un chef d’état (ou plutôt un président de la république) répondit avec le sourire qu’il était parfaitement au courant de ce fait pour la bonne raison qu’il faisait régulièrement une promenade à pieds dans la capitale en changeant à chaque fois de quartier.

 

Sans commentaires. Qu’en est-il chez nous ? Cent commentaires...

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site